090509

it's for you

Choisir entre un clafoutis aux griottes, un crumble pomme cannelle, un gros macaron à la pistache et une tarte au chocolat amer. C'est à peu de choses près le principe des Nuits Bota.
Beirut complet, Metronomy, Phosphorescent, Akron/Family, Au Revoir Simone, Great Lake Swimmers, Telepathe, Andrew Bird ne sont-ils pas autant de cruelles tentations?
C'est pourquoi il est recommandé de ne trop consulter les synapses de nos cerveaux reptiliens, mais plutôt d'aller au devant des découvertes et des a priori favorables.
20:05 Baddies. Profondément écoeurées par l'indie dévergondé depuis cet ignoble ramassis de Hasselt, nous ne nous sommes infligées que deux chansons des anglais qui, pourtant, tenaient la dragée haute à leurs grands frères. Bien senti, expressif, intelligement emballé par une sorte d'esprit kapranosien...
Bien que loin d'être mauvais, la Rotonde nous appelle inéluctablement à les délaisser, poussées dans le dos par l'acoustique exécrable dudit Chapiteau.
20:18 The Phantom Band. Krautrock anisé, volutes rock'n'rollesques, folk déchiqueté. Peu de chant, mais quand celui-ci fend la barbe du fieffé chanteur, c'est de la country qui vient teindre les compos. Simples, elles sont néanmoins enrichies de sons variés et vraiment intéressants. Génial.
21:01 Art Brut. Voilà un groupe qui tranche l'oridinaire en fines lamelles. Un guitariste albinos évoluant de façon stupéfiante, yeux révulsés, postures épileptiques, à la manière d'un Silas possédé de la gratte. Un chanteur tortillé au bidon prépondérant, aux sourcils démesurément épais, à la prestence style Mike Skinner (relié par un fil, je me promène à ma guise dans le public, en chaussettes, pendant de longues minutes tout en slammant activement mon texte ironique.). Une bassiste punkette à la frange fushia accoutrée de bien curieuse façon. Un second guitariste au faciès niais, au cheveu hérissé, au polo délavé. Et enfin un batteur probablement échappé de I'm From Barcelona, reconnaissable à son bermuda carrelé, son front dégarni auréolé de cheveux mi-longs et ses lunettes plus qu'obsolètes.
On darde tout ce joyeux écosystème d'un oeil très amusé jusqu'à la chouette song about pop music, puis on se lasse de fléchir la rotule en rythme, cela devient fatiguant. Mouais.
22:14 Get Well Soon. Amoureuse folle de leur album, qui fut certainement l'un des plus rutilament abouti de 2008, je prends la rude décision de bouder Metric, qui jouait alors en même temps. De toute façon, on vient de croiser l'Emily Haines en ray ban blanches lèchant une glace.
Ils se postent sur une intro champêtre qui se métamorphose en Prelude, et s'attèlent à imprimer d'emblée un climat magique. Rest now weary head you will get well soon. Konstantin entamme, décidé, sur sa guitare étiquetée, la très jolie People Magazine Front Cover. Amorce planante de Listen! qui vrombi d'un plein coup, et nous lance une grande et grave mélodie au visage. Des éclats de voix, du violon, de l'accordéon, une grâce infinie, une puissance tendre. I Sold My Hands for Food So Please Feed Me nous fait léviter un long moment, le menton entre les mains, avant de décoller avec fracas et de nous happer dans une autre dimension. Une galaxie de laquelle on se n'échappe pas. Où le tonerre est fait d'interminables applaudissiments émus.
La chaleureuse You, Aurora, You, Seaside nous invite à faire un détour ibérique, dont le départ est sonné par une trompette orientalisante et dont le terme vient en même temps que l'une de mes préférées, l'atmosphérique Born Slippy. Des complaintes futuristes et diffuses nous téléscopent vers une contrée plus triste, plus grise. La détresse vient bien vite, et occasionne à deux reprises d'immenses moments, toutes guitares déployées. D'une telle splendeur, on en pleurerait... Je ne m'en remettrai que deux chansons plus tard, pour le shout baby shout baby acidulé de Hat's Missing et pour la guitare très It's a Man's World de Lost In The Mountains. Elle nous barde d'une soyeuse atonie, on se balance lentement, et on se laisse fasciner une dernière fois par cette voix. Sortant, je flotte. Je tremble. Je titube.
Rien envie d'écouter après ça, mais bon, on a payé.
23:34 Au. Complètement inintelligible, la première partie de Fleet Foxes et de Grizzly Bear se laisse écouter à genoux, les coudes vissés sur la scène. Ca foisonne, ça fourmille, ça fouille. Un véritable travail de panéonthologue surmené. Les tambourins valsent, comme les rythmes qui ne cessent de se superposer en un agréable vacarme. Voilà voilà. On aura baillé de bon coeur quoi.
IMG_6234
IMG_6254
IMG_6281
IMG_6273
IMG_6305

Posté par Classic Reeboks à 06:02 PM - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur it's for you

    je viens ici pour pouvoir te répondre plus facilement à ton commentaire sur doherty.
    alors je ne sais pas, j'ai peut etre pas été assez claire, mais doherty était bon musicalement parlant, dans un autre milieu j'aurai trouvé ça très agréable. le point négatif était le public qui pour moi à l'air de plus attendre les nouvelles frasques de doherty plus qu'un nouveau bijou musical. ce soir là j'avais l'impression que doherty ne voulait pas etre là. la présence de son tour manager qui le surveillait comme un enfant qui va faire une connerie ne m'aide pas à penser le contraire. bref, je ne méprise pas doherty je méprise la grande majorité des gens composant son public ce soir là. on était plusieurs à se demander ce qui se passait. lol

    voilà. j'espère avoir été plus claire cette fois ci.

    Posté par Hans, 100509 à 10:53 AM | | Répondre
  • Je crois que je vais m'expatrier en Belgique...

    Posté par Cecile, 100509 à 02:14 PM | | Répondre
  • j'aurai été bien incappable de faire un choix entre tout ces artistes. c'est noel avant l'heure
    grrr beirut...j'aimerai bien qu'il se lance dans une vraie tournée avec disons hum une date à lille.

    et ne t'en fais pas pour doherty, je me dis juste que je n'ai pas eu de chance cette fois ci. je n'abandonne pas pour autant

    bises

    Posté par Hans, 160509 à 02:12 PM | | Répondre
  • Déjà que j'avais envie/besoin de voir Get Well Soon en concert depuis une bon petit bout de temps, tu arranges vraiment pas mon affaire avec ta review là.
    Et j'aime la précision de tes horaires sinon.

    Posté par Juliet, 270509 à 09:41 PM | | Répondre
Nouveau commentaire